Informations complémentaires
Date Mercredi 25 janvier 2012
Président Jean-Pierre Duport

Objet de la réunion

 

Ordre du jour

La crise économique et ses conséquences en matière de statistique…

 

Résumé

Le président du Conseil, Jean-Pierre Duport, a introduit l’assemblée plénière en évoquant les points forts de l’activité du Cnis en 2011.

Deux chantiers de réflexion majeurs ont été initiés en 2011, pour lesquels une large concertation s’est engagée : la rénovation des statistiques sur la sécurité et la réponse pénale d’une part, le recours aux données de caisse des grandes enseignes pour le calcul de l’indice des prix d’autre part.

Un important groupe de travail est en cours sur les différentes lignes de métiers bancaires, sous la présidence d’Alain Duchâteau, de la Banque de France.

Les recommandations des groupes de travail sur les associations (présidé par Edith Archambault) et sur le mal-logement (présidé par Marie-Thérèse Join-Lambert) produisent leurs premiers effets, même si beaucoup reste à faire. L’enquête logement est prévue en 2013 selon des conditions identiques à l’enquête précédente. Une enquête sur les associations est prévue en 2014.

Le président a souligné par ailleurs la nécessité de promouvoir l’utilité de la statistique publique, d’autant plus importante dans une période marquée par sa fragilisation du fait d’une forte diminution de moyens. Le Cnis a sa part de responsabilité dans ce défi, au côté des statisticiens.

L’assemblée plénière s’est poursuivie par un échange sur le thème de « la Crise économique et ses conséquences en matière statistique ».

Les trois intervenants ont souligné la grande qualité du dispositif statistique français, qui produit d’ores et déjà des informations nombreuses et inestimables permettant d’analyser les crises économiques.

Chacun a cependant évoqué des pistes de progrès (voir les textes des trois interventions).

Jean-Philippe Cotis, directeur général de l’Insee (présentation et diaporama), a notamment évoqué la nécessité d’explorer les indicateurs mixtes : sphère réelle/sphère financière en donnant deux exemples : l’indicateur de “surextension immobilière (prix du logement/loyer) ou le Q de Tobin (ratio entre la valeur boursière des entreprises et la valeur de leur capital physique au coût de remplacement).

Vincent Chriqui, directeur général du Centre d’Analyse Stratégique (CAS) (exposé), a cité notamment deux domaines présentant des déficits de connaissance : la vulnérabilité qui touche tous les agents économiques (banques, entreprises, ménages) et le potentiel de croissance des entreprises lié à leur comportement d’investissement.

Gilbert Cette (intervention), professeur à l’université de Méditerranée, a regretté l’insuffisance de données détaillées sur la situation financière des entreprises, par exemple par taille ou selon qu’elles sont ou non cotées.

Au delà de ces besoins ponctuels et thématiques, les intervenants ont plus largement évoqué, puis discuté avec la salle, de la nécessité pour la statistique publique de se positionner face à des enjeux renforcés par la crise :

Face à une attente de célérité croissante, faut-il sacrifier la qualité sur l’autel de la réactivité ?

Face à l’interpénétration des économies, ne faut-il pas développer plus encore la dimension européenne, voire internationale des statistiques ?

Face à la réduction des moyens, quelle mutualisation possible au niveau européen ? Ne faut-il pas ajuster les ambitions aux moyens ?

Face aux évolutions des normes comptables, n’y a-t-il pas risque de perte de qualité ?

Face au développement des indicateurs réglementaires, ne demande-t-on pas à la statistique de « dire le vrai » ? est-ce son rôle ?

Face à la demande croissante d’indicateurs « subjectifs », la statistique publique doit-elle en privilégier certains (référence à la notion de dépenses « pré-engagées ») ?

Le président a remercié les intervenants et l’ensemble des participants pour la richesse des échanges qui contribueront à la préparation des orientations de moyen terme du Cnis pour la période 2014-2018.

Enfin, l’assemblée a discuté et adopté l’avis sur le programme de la statistique publique pour 2012.

Lieu

Ministère de l'Économie

Centre de conférences Pierre Mendès-France
139, rue de Bercy
75012 Paris

Tél. 01 41 17 66 32

Courriel. secretariat-general@cnis.fr

Horaires : de 9h30 à 12h30