Moyen terme

Le Conseil national de la statistique (Cnis) procède, tous les cinq ans, à une analyse prospective des besoins d’informations statistiques économiques et sociales pour permettre à la statistique publique de se préparer aux enjeux à venir. Cette analyse est construite dans le cadre d’une démarche collective au sein du Cnis permettant aux utilisateurs d’exprimer leurs besoins et aux producteurs de présenter leurs programmes de travaux. Elle débouche sur des orientations sous forme d’avis adoptés en assemblée plénière du Cnis.

La démarche

Durant l’année qui précède la nouvelle période quinquennale, les utilisateurs de la statistique publique viennent débattre avec les producteurs, au sein du Conseil national de la statistique, des demandes qu’ils souhaitent voir prises en compte. Des rencontres sont organisées permettant de larges débat ouverts au grand public, tandis que les commissions thématiques, elles-mêmes ouvertes au public, réservent un temps conséquent pour débattre du bilan et des futures orientations présentées par les services producteurs.

Les membres du bureau et les présidents de commission sont consultés lors d’entretiens individuels.

Dans le même temps, le secrétariat général du Cnis dresse le bilan de la période quinquennale qui se termine. Celui-ci permet de faire le constat des grandes avancées relativement aux orientations prises, d’identifier les investissements dont les effets se feront sentir durant la période suivante et les thématiques qui sont apparues et à retenir dans le moyen terme suivant.

De leur côté, les producteurs présentent leurs premières orientations, en partie structurées par les décisions arrêtées au niveau européen.

In fine le bureau du Cnis dégage de l’ensemble de ces travaux des orientations qui sont ensuite discutées puis adoptées sous forme d’avis par le Conseil, en assemblée plénière.

Moyen terme 2014-2018

Au cours de l’année 2013, le Cnis a préparé les orientations de moyen terme 2014-2018.

Cette démarche vise à identifier les attentes prioritaires des utilisateurs de la statistique publique pour ces cinq années à venir.

Moyen terme 2009-2013

A l’occasion de ces cinq journées de rencontres, le débat a été large en réunissant de deux cents à trois cents personnes à chacune d’elles. Cette forte participation est à relier à la croissance forte et régulière de la demande en matière d’information statistique de qualité et indépendante. Elle souligne également l’importance attachée au dialogue entre utilisateurs et producteurs au sein du Cnis, à la capacité de celui-ci à révéler la demande sociale.