Groupe de travail : Mesure des échanges internationaux de services

Informations complémentaires
Président Bernard Guillochon
Rapporteur Isabelle Rabaud
Rapporteur Xavier Niel
Rapporteur Claude Peyroux

Présentation

Lors de sa réunion du 17 juin 2003, la formation « Monnaie, finance, balance des paiements » du Cnis a formulé le souhait que soit créé un groupe de travail visant à une meilleure connaissance statistique des échanges de services de la France.

Afin de répondre à cette demande, le « Manuel d’échanges de services » de l’ONU, du FMI, de l’OCDE, d’Eurostat et de l’OMC recommande une ventilation sectorielle plus fine (cent vingt activités au lieu de quinze) et insiste sur la nécessité de développer les données FATS. Cet objectif coïncide avec la réforme de la comptabilité nationale française qui vise à instaurer une plus grande décomposition sectorielle, à établir des données bilatérales et à décomposer les flux de services entre effets volumes et effets prix. D’importantes adaptations de notre système statistique apparaissent donc nécessaires. Elles devront permettre de mieux mesurer les échanges de services, de construire des indicateurs de compétitivité des firmes et de préciser la nature et l’ampleur de l’implication des firmes d’origine étrangère dans l’activité de leur pays d’accueil. Pour l’instant les différentes sources statistiques sur les échanges de services permettent difficilement de répondre à ces attentes.