Enquête européenne sur les parités de pouvoir d'achat - 2014S058EC

Statut de l'enquête

Statut de l'enquête
Parue au journal officiel du 16/10/2013
Numéro de visa 2014S058EC
Statut de l'enquête Enquête d'intérêt général et de qualité statistique à caractère obligatoire
Enquête nouvelle/édition Reconduite par un nouvel avis d'opportunité (enquêtes annuelles ou infra-annuelles)
Initiative Enquête d'initiative européenne, dépendante d'un règlement européen (obligatoire)
Contenu du questionnaire Servant à répondre à un règlement européen

Champs de l'enquête

Champs de l'enquête
Champ statistique couvert 200 Points de vente
Champ géographique L'enquête couvre un champ régional, la collecte étant limitée à l'Île-de-France.

Présentation de l'enquête

Présentation de l'enquête
Titre du(es) questionnaire(s) Enquête " Parités de Pouvoir d'Achat "
Objectifs L'objectif du programme "Parités de pouvoir d'achat" est le calcul du "Standard de pouvoir d'achat" (SPA), construction statistique associant taux de change monétaire et niveau relatif des prix.
En effet, les taux de change reflètent mal les pouvoirs d'achat des différentes monnaies dans les pays où celles-ci ont cours. Ainsi, dans le cadre d'une comparaison internationale, les dépenses converties dans une monnaie commune au moyen des taux de change reflèteront non seulement les différentes quantités achetées selon les pays, mais également les différences de niveaux de prix entre les pays.
Les PPA (ou SPA) sont des taux de conversion monétaire qui égalisent les pouvoirs d'achat des différentes monnaies : une somme d'argent donnée, convertie au moyen des PPA en différentes monnaies, permettra d'acheter le même panier de biens et services dans tous les pays considérés.
La principale utilisation du "Standard de pouvoir d'achat" en Europe est la comparaison de volumes de produit intérieur brut (PIB) par la Commission européenne, à partir de laquelle sont déterminées les régions éligibles aux Fonds structurels.
La deuxième utilisation majeure des résultats des enquêtes PPA est le calcul des coefficients correcteurs des rémunérations des fonctionnaires internationaux en poste à l'étranger.
Une troisième utilisation potentielle - les réflexions à son sujet se poursuivant - est la mesure de la convergence des prix dans le cadre du marché unique.
Parmi les autres usages possibles des parités, figurent les comparaisons de prix et de niveaux de prix, qui présentent un intérêt en soi, et les conversions de valeurs autres que les agrégats du PIB, pour les comparaisons d'affectation de ressources.
Thèmes du (ou des) questionnaires Les huit modules thématiques de l'enquête sont : alimentation-boissons-tabac ; services ; meubles-verrerie-vaisselle ; moyens de transport personnel ; autres biens et services ; produits et services médicaux ; biens durables ; habillement et chaussures.
Historique Le programme de comparaison internationale existe depuis près de trente ans. Ce projet a commencé comme une collaboration entre l'Université de Pennsylvanie, la Banque mondiale et le Bureau de Statistique des Nations unies pour l'année 1970. Actuellement, le programme est piloté par la Banque mondiale, l'OCDE et Eurostat.
Concertation L'enquête est coordonnée en Europe par Eurostat, au moyen en particulier d'un groupe de travail international réunissant trois fois par an les délégués des différents pays. En France, ce rôle est joué par un pôle national de compétence, créé à la direction régionale d'Ile-de-France de l'Insee.

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques
Périodicité de l'enquête Autres infra-annuelles
Période de collecte La collecte a lieu pendant six semaines environ, au printemps (mai-juin) et à l'automne (novembre-décembre) de chaque année. Elle est assurée par une équipe de 6 à 10 enquêteurs (en fonction du nombre et de la nature des produits dont les prix doivent être relevés). Une saisie par ordinateur portable est envisagée à partir du deuxième semestre 2014
Mode de collecte Carnet de tournée au format papier
Organisme collecteur INSEE - Direction Régionale d'Ile-de-France Service Statistique
Plan de sondage L'échantillon d'articles observés, ou article composé, est renouvelé par tiers à l'occasion de chaque module d'enquête. Les articles sont définis par déclinaison d'une nomenclature internationale de classification des fonctions de consommation sur 219 positions élémentaires (la COICOP depuis 1999). Suivant le thème du module d'enquête, 3 000 à 9 000 prix sont relevés lors de chaque collecte.
L'enquête n'ayant pas pour objectif une comparaison des données dans le temps, comme c'est le cas de l'indice national des prix à la consommation, il n'y a pas de réinterrogation systématique des points de vente enquêtés.
Ces points de vente sont ponctuellement choisis par les enquêteurs sur le terrain, selon des consignes émises par la DR d'Ile-de-France concernant la répartition des observations par types de point de vente et par zones géographiques.
La répartition des relevés par forme de vente est calquée sur celle de l'indice national des prix à la consommation.
Taille de l'échantillon 200

Service producteur et diffusion

Service producteur et diffusion
Service(s) producteur(s) Institut national de la statistique et des études économiques (Insee)
Date prévisionnelle de la première publication Les résultats de chaque exercice européen sont publiés annuellement par Eurostat, au niveau global dans Comparaison en termes réels du produit intérieur brut pour l'Union européenne, l'Islande, la Norvège, la Suisse et la Pologne (Statistiques en bref - Economie et finances), et au niveau détaillé dans Comparaison en termes réels des agrégats du SEC (Thème 2 "Economie et finances", Série C "Comptes et enquêtes".)
Ils sont par ailleurs calculés et publiés par l'OCDE pour les pays membres de l'Organisation dans Parités de pouvoir d'achat et dépenses réelles.